Ce qu’elle a trouvé dans les toilettes d’un cimetière est vraiment étonnant…

[ditty_news_ticker id= »612″]


Une Australienne qui était en visite dans un cimetière a eu la peur de sa vie lorsqu’elle est allée aux toilettes et s’est retrouvée face-à-face avec une otarie de 120 kg. L’animal faisait tranquillement sa sieste.

« Nous avons pensé à une blague lorsqu’on nous l’a raconté », a déclaré Karina Moore, de la municipalité de Devonport, dans le nord-ouest de la Tasmanie. «C’est un grand mystère. Il est très inhabituel de trouver une otarie si loin de l’eau. Il y a un petit ruisseau à environ un demi-kilomètre, mais l’otarie a tout de même dû traverser une route très fréquentée et plusieurs champs, pour aller jusqu’au cimetière».

Le service des parcs a été contacté et les agents ont donc endormi l’animal avant de le relâcher sur une plage non loin de là. Rachel Alderman, biologiste spécialiste de la faune sauvage, a expliqué à la radio publique ABC que les otaries à fourrure étaient communes en Tasmanie (sud-est).

«C’est une espèce très abondante en Tasmanie, surtout dans le détroit de Bass, et on les a retrouvées dans les champs, dans les arrière-cours des gens, et maintenant on peut ajouter les toilettes d’un cimetière à la liste».

Baptisée Sammy pour l’occasion, l’otarie est parfaitement remise de ses émotions; par contre, la visiteuse aura sans doute une petite crainte la prochaine fois qu’elle utilisera les toilettes de ce cimetière…

Rédaction: NOTRE LANGUE

SOURCE: AFP/CANOE.CA

otari_2 OT_1
Quand l’otarie a été libérée
OT_3 OT_2
 Le message écrit suite à l’événement L’otarie qui retourne chez elle