Trois ans de prison pour une présentatrice pour avoir parlé de sexe hors mariage




La présentatrice égyptienne, Doaa Salah, a été accusée de faire la propagande des mères célibataires lors de son émission «With Dody». Poursuivie en justice par un avocat, elle a été condamnée à 3 ans de prisons et doit régler une amende 10 000 livres égyptiennes (566 dollars) ce jeudi.

Dans son émission, en juillet, elle est apparue déguisée en femme enceinte et a évoqué la possibilité d’une grossesse hors mariage. Doaa Salah a demandé aux femmes de son public si elles avaient déjà envisagé de faire l’amour avant le mariage. Ses propos ont été qualifiés «d’outrage à la décence publique». La condamnation de Salah survient une semaine après les propos glaçants d’un avocat égyptien qui a justifié les viols subis les filles portant des vêtements «outrageants». A savoir des jeans déchirés ou des jupes




Une photo de l’animatrice qui arborait un faux centre de grossesse dans son émission pour parler des femmes enceintes qui ne sont pas encore mariées.

Source: Huffpost