Selon le type d’alcool que vous buvez vous allez agir différemment! Voyez les différences!




L’alcool affecte notre humeur. Et selon une étude réalisée par le Public Health Wales National Health System Trust et le King’s College London publiée dans le Medical News Today , tous les types d’alcools n’ont pas le même effet. Selon que vous buviez de la bière, du gin ou du vin, votre attitude et vos émotions seront différentes.

1

LE VIN:

Les 53% de sondés qui affirment boire du vin lorsqu’ils souhaitent se détendre ne rêvent pas: le vin a bel et bien un effet apaisant. En cause: sa forte concentration en mélatonine, une hormone favorisant un cycle de sommeil régulier.

Certains médecins préconisent d’ailleurs à leurs patients de consommer un verre de vin chaque soir afin de mieux dormir




2

LES ALCOOLS:

Whisky, vodka, tequila, rhum et autres liqueurs boostent la confiance en soi: 58% des interrogés affirment se sentir plus dynamiques après un verre de spiritueux, 59% se disent plus sûrs d’eux et 42% plus séduisants.

Mais les points forts de tels alcools se retrouvent vite rattrapés par leurs inconvénients. Une part non-négligeable des participants à l’étude rapportent des émotions négatives telles que la fatigue, la nervosité et même une propension aux sanglots. Près de 22% des interrogés confessent se sentir susceptibles –au point de pleurer– après avoir bu de l’alcool fort.




3

LA BIÈRE:

Encore principalement assimilé à une boisson de mecs, la bière écope d’une réputation peu glamour. Si elle favorise les ballonnements et donne envie d’uriner bien plus que n’importe quelle autre boisson alcoolisée, elle peut malgré tout se targuer d’entraîner peu de conséquences émotionnelles néfastes: seuls 19% des sondés s’en sont plaints. 45% déclarent au contraire se sentir plus énergiques et 50% plus détendus. Seuls 3% avouent se sentir plus agressifs.

En résumé:

Liqueur forte: sensation d’être «plus sexy»

Vin: sensation d’être plus relaxe
Les spiritueux seraient bien plus enclins à provoquer chez leurs consommateurs des sentiments d’agressivité.

La bière: peu de conséquences émotionnelles néfastes
Prenez note que tous les résultats dépendent aussi de notre état de base et la prise de médicaments qui peut interagir dans les résultats.

Source: Slate