Cet homme veut demander son ordinateur en mariage




Un Américain poursuit actuellement l’État de l’Alabama, afin d’obtenir le droit d’épouser son ordinateur. Chris Sevier est un fervent opposant à l’union des homosexuels, et déclare avoir épousé son MacBook en 2011 au Nouveau-Mexique. Aujourd’hui, il aimerait que son union « machiniste » soit reconnue aux États-Unis. Cependant, le réel but de sa manœuvre est de se moquer de la façon dont les mariages interraciaux et homosexuels ont fini par être légalisés par la loi. Il faut savoir qu’aux États-Unis, les décisions des juges peuvent à la longue aboutir à la création de nouvelles lois. Cela se fait le plus souvent à l’issue d’un long processus, qui passe par la Cour suprême




Chris Sevier qui est aussi un ancien avocat du Tennessee, a lancé des procédures similaires au Texas, au Kentucky et dans l’Utah. Il est même allé plus loin, en portant plainte contre un pâtissier qui refusait de lui faire un gâteau de mariage pour lui et son ordinateur. Ce même pâtissier avait déjà été poursuivi en justice, pour avoir refusé de faire un gâteau de mariage pour un couple homosexuel.

L’argument principal avancé par Chris Sevier est que, si le mariage homosexuel est légal au niveau fédéral, son union avec son MacBook devrait l’être également.




L’ancien avocat ne trouve pas normal que l’État accorde des certificats de mariage à des « individus s’identifiant comme homosexuels, mais qu’il refuse de donner des certificats aux zoophiles, aux machinistes et aux polygames, sur des critères que l’on ne peut considérer que comme relevant de l’arbitraire ». La réponse de L’État de l’Alabama est toujours attendue.

Source: Le Petit Buzz