50 chiens de la Corée du Sud destinés à être mangés ont été sauvés




L’organisme, Humane Sociey International, a sauvé 50 chiens qui étaient destinés à finir dans les assiettes asiatiques. L’organisme a déclaré que ces chiens avaient vécu des conditions atroces et qu’ils seraient pris en charge dans un refuge en Ontario. Ensuite, après avoir été examinés par des vétérinaires et des experts en comportement, 46 chiens seront accueillis dans plusieurs refuges du Québec.




«Ces chiens seront les ambassadeurs de notre campagne pour mettre fin au commerce mondial de viande canine, qui cause l’abattage brutal de 30 millions de chiens chaque année», peut-on lire dans un communiqué.
Nous rappelons que la viande canine est très appréciée en Chine, aux Philippines, en Thaïlande, au Vietnam ou encore en Corée du Sud.
L’organisme Humane Society Internationale a publié sur sa page Facebook un message pour inviter les gens à faire des dons!




Sur la page, il y a aussi un mot touchant à l’intention de ceux qui ont donné de l’argent et qui ont permis de sauver les chiens. Voici le mot: À nos fidèles supporters, il n’est jamais facile de voir la cruauté derrière le commerce de la viande de chien. Regarder dans les yeux de ces chiens et voir qu’ils ont souffert jour après jour me brise le coeur à chaque fois! Cette ferme de viande de chien n’était pas différente.

Le temps était compté pour ces animaux et votre gentillesse est ce qui les a sauvés. Vous êtes la raison pour laquelle nous sommes capables de fermer la 10 ème ferme de viande de chien sud-Coréenne et de redonner la vie à ces animaux qui avaient perdu tout espoir. Grâce à votre générosité, plus de 170 chiens ne souffriront plus jamais. On a fait ça. Tu as fait ça.




Du fond de mon coeur, je vous remercie sincèrement d’avoir fait une différence pour ces animaux dans le besoin.

Amour,
Adam Parascandola
Directeur de la protection des animaux et réponse aux crises

Pour information ou pour faire un don: https://www.facebook.com/hsiglobal/?hc_ref=ARTI9yPPYfNRwnaZTfi-xqt0FJgP-cLBvIWPCFrIebtmprmx2jf41ZZwl3RGfWJCk4o&pnref=story